Témoignage de Sarah et David Beasley : quand le rêve devient réalité…

Article extrait de “The Family Room”

Le mariage de Sabrina (Joyce) Beasley: L’appel

A ma grande surprise, je réalisai que Dieu m’appelait à être fidèle, pas au célibat.

Note de l’éditeur :Sabrina (Joyce) Beasley a épousé David Beasley le 6 Septembre 2003. Dans son témoignage, elle partage le récit expliquant comment Dieu lui a montré qu’il était l’homme qu’elle allait épouser.

Je pensais que j’allais rester célibataire pour le restant de mes jours.

Après deux années de lutte, suite à une relation brisée, Dieu avait finalement réussi à me conduire à un état dans lequel j’étais satisfaite avec qui j’étais. Je LUI ai soumis mes idées de mariage et j’ai abandonné ma recherche de “Mr Right”.

Ce furent deux longues années pénibles, mais durant tout ce temps, Dieu m’a enseigné à dépendre de LUI pour tous mes besoins. La solitude m’avait humiliée, et m’avait enseigné que personne ne peut me combler comme DIEU seul est capable de le faire.Et l’humilité m’a appris que je peux dépendre totalement uniquement du Seigneur; Il n’a absolument besoin d’aucune aide de ma part pour accomplir Ses desseins.

Ce fut une époque douce amère, et je parvins à la conclusion que j’avais tout compris de la vie que Dieu me réservait. J’allais tout simplement rester célibataire, dévouer ma vie au ministère des autres femmes, en utilisant les leçons que Dieu m’avait enseignées, et mourir vieille fille. Même si je désirais me marier, je savais que Dieu m’avait appelée à faire un sacrifice pour Lui, et il devait en être ainsi…

…Jusqu’à ce que je rencontre David.

David me déconcerta. Il semblait avoir toutes les qualités de l’homme que je souhaitais épouser un jour. Il prenait plaisir aux mêmes activités que moi, c’était facile de lui parler , il était très charmant et il était pratiquement toujours dans les parages. On aurait dit, que peu importe l’endroit où j’allais, j’entendais son nom ou je voyais son visage.

Mais rien de tout cela ne brisa ma concentration, en partie parce que je connaissais soi-disant, le sacrifice que Dieu m’appelait à faire. Je savais déjà que quand j’allais apprendre à mieux connaître David, il ne pourrait pas correspondre à tous mes standards. Parce que l’homme dont je rêvais, devait être plus âgé que moi, ne jamais avoir été marié et encore vierge tout comme moi. Il devait aussi être quelqu’un qui partageait mon point de vue sur un sujet théologique en particulier. Chacune de ces choses était très importante pour moi, et je refusais absolument d’y renoncer.

Après un mois passé à des sorties fraternelles ici et là, David finit par m’inviter à danser. Il m’impressionna, non seulement avec sa danse, mais aussi avec sa capacité de relationnement aux autres. Il était doux et gracieux, focalisé sur les autres, pas seulement en train d’essayer de m’impressionner. Je découvris aussi qu’il avait cinq ans de plus que moi et qu’il n’avait jamais été marié. 😉 Hmmm…

Ce fut une merveilleuse nuit pleine d’amusement, et j’étais triste de savoir qu’il n’allait pas pouvoir passer la dernière barrière.Même si il avait réussi à franchir tous les autres obstacles, il en restait un dernier : la théologie. Et ce qu’il ne savait pas, c’est que j’avais été dans une étude biblique avec sa soeur, qui avait débattu avec moi sur le sujet.

Je plannifiais déjà de rompre cette relation après le déjeuner de Dimanche, mais il me devança. J’avais préparé des versets de I’Ecriture pour soutenir ma foi; et j’avais préparé une déclaration pour lui faire savoir que ça ne fonctionnerait pas entre nous. Mais mes plans tombèrent à l’eau quand il m’expliqua son point de vue et c’était exactement le même que le mien!

“Comment est-ce possible?” demandai-je. “Ta soeur et ta mère ne pensent pas de cette façon.”

“Eh bien,” dit-il, “Je me suis toujours trouvé en désaccord avec elles sur ce point-là.”

J’étais confondue. Après que David m’aie raccompagnée à la maison, je débattis avec le Seigneur tout le reste de l’après-midi. Je en pouvais pas comprendre pourquoi je ressentais ce fort appeI de demeurer célibataire , si LUI m’avait envoyé cet homme merveilleux.

Comme j’étais en prière, le Saint Esprit m’inspira à relire certaines choses que j’avais notées dans mon journal intime par le passé. Et je retrouvai certains endroits où Dieu m’appelait à être fidèle, à laisser tomber mon orgueil et à abandonner les plans que j’avais pour moi-même, y compris le mariage.

Je retrouvai aussi des passages où j’exprimais les désirs de mon coeur, y compris la liste des qualités que je voulais pour mon mari. J’avais écrit:

Je viens juste de finir d’assister au 3ième des 20 mariages auxquels j’ai été invitée cet été. Et bien sûr, ça me fait penser à l’amour et au mariage.
Un jour, si c’est le bon moment et si Tu veux Seigneur, je veux me marier . Nous serons encore jeunes mais suffisamment âgés pour avoir de la sagesse…Quand nous nous rencontrerons, ce ne sera pas l’amour à première vue, mais nous aurons des esprits qui s’accordent. Après plusieurs sorties ici et là, il m’invitera à sortir.

…Il T’aimera de tout son coeur. Il sera un leader de la plus haute intégrité. Et il n’aura jamais été marié. Il peut chanter, mais la musique n’est pas sa passion. Il aime la pêche et fabriquer des choses. Il aime la campagne mais veut vivre en ville. il rigole beaucoup, aussi et a un esprit très ouvert.

Oh, Père, cet homme existe-il ? Devrais-je l’attendre? Je crois vraiment quand ils disent que tu me feras savoir que c’est le bon. Je saurai. Sans aucun doute.

Relire ça, c’était comme expérimenter l’accomplissement d’une vision. Ces passages décrivaient le début de notre relation et le caractère de David. J’ai alors réalisé que Dieu ne m’appelait pas à être célibataire, mais qu’Il voulait que je sois fidèle. Quand Il a vu que j’étais prête à sacrifier tout pour LUI, Il m’a donné le désir de mon coeur.

J’ai repensé à l’histoire d’Abraham et d’Isaac. Dieu avait promis à Abraham un héritier, mais sa femme, Sarah était stérile. Quand Abraham eut 100 ans, le Seigneur accomplit un miracle et finalement réalisa Sa promesse en lui donnant Isaac.

Mais en Genèse 22, le Seigneur appela Abraham à sacrifier Isaac. Ainsi Abraham prit son fils, sa possession la plus précieuse, le conduisit à la montagne et le lia sur l’autel. Abraham prit ensuite son couteau et étendit sa main sur son fils, quand l’ange du Seigneur l’arrêta.

” Je jure par moi-même, dit le Seigneur, parce que tu as fait cela, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique, : je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.(v16/18)

Tout comme Dieu avait appelé Abraham à sacrifier Isaac, Dieu m’avait appelée à abandonner mon désir de me marier, pas parce qu’ Il voulait que je sois célibataire, mais parce qu’il voulait que je sois fidèle.

A la fin de cette journée de dimanche, je savais que ça venait de Dieu. Dans mon journal, j’ai écrit : “Seigneur, j’ai le sentiment que je pourrais m’engager à long terme avec cet homme. J’ai l’impression que cette relation est de Toi; mais si Tu préfères que je demeure célibataire, je ferai tout ce que Tu veux. Si Tu me demandes de le sacrifier, je le ferai.”

Trois mois plus tard, nous étions fiancés, et je savais, grâce à la paix dans mon coeur, que c’était la promesse du Seigneur qui s’accomplissait dans ma vie. David était le bon. Je le savais, sans aucun doute.

2 réponses à “Témoignage de Sarah et David Beasley : quand le rêve devient réalité…

    • Amen !!! Oh, oui Seigneur, accomplis Tes plans bons, parfaits et agréables dans chacune de nos vies dans le nom de JESUS. Fais nous grâce Seigneur, nous T’en supplions, Viens faire ce que Toi Seul peut faire dans nos vies, Nous invoquons Ton nom JESUS dans nos vies, dans la vies de nos conjoints et la vie de nos familles…Prends tout le contrôle dans le nom de JESUS. Amen

Laisser un commentaire