But des fréquentations avant le mariage

Extrait d’un site web sur les relations

QUEL EST LE BUT DE LA RELATION ?

Se fréquenter, se connaître en se tenant loin du désir sexuel. Alors replaçons-nous dans ce schéma :
Le but est de se garder
Que Le garçon et la fille soient gagnants dans cette relation
Que chacun honore le futur conjoint

Votre façon d’aimer aujourd’hui va créer une habitude pour demain:
– la sincérité
– le respect
-l’amour vrai
L’engagement avant le mariage c’est la fondation de votre vie future, ces valeurs sont des semences qui produiront leurs fruits dans l’avenir.

LE CŒUR

2/J e regarde au cœur pas à l’apparence/

Notre société prône l’esthétique aujourd’hui et nous sommes esprit, âme et corps. Seulement le corps a pris plus d’importance que le reste, alors qu’il va changer indiscutablement avec le temps :

La fille pendant et après la grossesse
Et le garçon change pour de multiples raisons.

Une vie respectable se bâtit sur des valeurs pour être vécue. Dieu nous montre un exemple dans :

1 SAMUEL 16 V 7 : « Et l’Eternel dit à Samuel : ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté, l’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur »

Il faut être extrêmement prudent dans la sélection du futur conjoint. Servez-vous de toute votre intelligence concernant votre décision et pas seulement de vos sentiments car ceux-ci changent et évoluent.

Quelqu’un a dit : « les mariages sont faits au ciel mais les éclairs et le tonnerre aussi. »
L’intimité doit se conquérir… Mais l’intimité profonde est rare.

JAMES DOBSON , leader évangélique et homme politique, président de Focus on the Family organisme qui défend la famille à écrit :
« Un des ingrédients les plus importants du mariage qui dure toute la vie peut-être retracé dans la qualité du « lien » qui se forme durant la période des fréquentations ».

Ce lien c’est le processus par lequel un homme et une femme se cimentent émotionnellement, ensemble. C’est ce qui permet à deux personnes auparavant étrangères l’une à l’autre de devenir intensément précieuses aux yeux de l’autre.

C’est la qualité de cette relation qui va permettre d’essuyer les tempêtes de la vie et de rester engagés dans la maladie et la santé, dans la richesse et la pauvreté, pour le meilleur et pour le pire, oubliant tout le reste jusqu’à ce que la mort les sépare.
Il faut être déterminé à éviter l’intimité physique jusqu’au jour du mariage.

Histoire d’un pasteur qui a partagé ce qui est arrivé à sa fille : Elle s’est donnée à une semaine du mariage et deux jours après, le futur conjoint lui a dit qu’il s’était trompé ! Le temps est l’ingrédient crucial. La colle met du temps à sécher !

Un bon lien entre deux personnes est sévèrement endommagé si le processus est précipité. Le joint émotionnel entre elles est spécialement affaibli par le contact sexuel précoce. Le cinéma nous déforme la vraie relation avant le mariage, il nous le présente par la fin si bien qu’il n’y a jamais de commencement.

Si on me dit : « Oh elle est belle ! » ou « il est beau ! » je répondrais : « discute d’abord un peu avec, après tu verras ! ».

La beauté de l’apparence ne doit pas être le critère de choix mais la beauté du cœur est celui qui est avant tout le fondement du mariage. Car la beauté extérieure change vite ! Pour les femmes et pour les hommes. Si un an après le mariage, ou après la naissance d’un enfant, la fille devient grosse ou le garçon prend du ventre vous direz : « je me suis marié avec ça ? ». Regardez les photos de mariage, quelques années plus tard nous sommes transformés.

Bien-sur ne te marie pas avec une personne qui ne t’attire pas physiquement, mais vaut mieux une personne pas très belle avec toutes les qualités que l’on peut énumérer qu’un « mannequin » dont tu te lasseras au bout de quinze jours de mariage.
Il y a donc un tout dans le choix du futur conjoint, Nous sommes esprit, âme et corps, et la vie qui est devant, se bâtit sur des VALEURS.

Dans notre marche avec Dieu, nous sommes appelés à faire des choix et devenir semblable à Christ, alors nous devons apprendre à regarder au cœur comme nous avons lu ci-dessus 1 Samuel 16 v 7.
Il nous faut être extrêmement prudent dans la sélection du futur conjoint. Tout commence par une amitié. Dans la relation d’amitié, je découvre ce qu’il y a à l’intérieur de l’autre, pas seulement à l’extérieur. Vous devez vous servir de toute votre intelligence, pas seulement de vos sentiments (il faut que le cœur batte, mais parfois les senti- ment). On ne peut pas envisager une vie et un avenir en se basant uniquement sur des sentiments et des émotions.
Avec qui vas-tu te marier ? Le « qui » prend toute sa dimension. La boite dont tu ne vois que l’extérieur va se modifier mais ne t’en fais pas !… Par contre, fais vite des photos le jour du mariage. Parce que quelques jours après, c’est déjà différent. Comprenez-vous pourquoi il faut du temps ? Je le redis : servez-vous de votre intelligence avant de prendre votre décision.
L’intimité doit se conquérir.

L’intimité profonde est rare. Elle doit se créer, se construire. Si je désire connaître un peu mieux la personne, alors je vais bâtir la relation avec elle. La période de fréquentation est déterminante pour la qualité du mariage qui suivra. C’est à travers différentes activités en commun, que ce processus de cimentation émotionnelle se produit entre l’homme et la femme : Aller voir un film, se balader, aller au restaurant… vivre des choses ensemble… Dans ce contexte là, au niveau des émotions, quelque chose de fort se passe entre eux. Finalement, ce n’est pas si désagréable que ça. Cette qualité de relation avant le mariage va permettre d’essuyer les tempêtes de la vie future.

Un exemple : tu te maries avec Miss monde ou Mr Univers et il ou elle a un accident et se retrouve sur une chaise roulante, tu n’auras plus la même personne physiquement, il ne restera plus que son cœur. Est-ce que tu connais son cœur ?
Pourquoi tant de couple divorcent le jour ou ils n’ont plus d’argent ? Ou le physique de l’autre ne leur convient plus ? Parce qu’ils se sont mariés uniquement par intérêt ou par une attirance physique. Ils n’ont pas pris le temps de se connaître avec leurs cœurs.

Nous allons parler des critères pour faire le bon choix un peu plus loin.

Le temps est l’ingrédient crucial : c’est comme la colle pour assembler deux pièces, il faut du temps pour que la colle sèche. C’est pareil pour nous, c’est seulement le jour ou la colle est sèche qu’il y aura l’union. Le joint émotionnel sera affaibli par la relation sexuelle avant le mariage.

3/ JE GARDE MON CŒUR PUR

Garder son cœur prend, sa source uniquement dans la relation, la communion, l’intimité avec Dieu. C’est bien plus qu’une décision prise lors d’un appel à l’église, ou d’un évènement important. Cela vient d’un cœur sincère visité par Dieu lui-même. Pas d’un apitoiement sur soi-même suite à une difficulté.
Nous pouvons lire dans
1 Jean 3 v 20 : « Dieu est plus grand que notre cœur, Il connaît toutes choses. »

Il ne faut pas négliger notre service pour Dieu sous prétexte de rechercher un conjoint. Dans Genèse 24, nous pouvons lire l’histoire de Rebecca. Elle était dans ses tâches journalières et puisait de l’eau lorsqu’elle à rencontré le serviteur d’Abraham qui l’avait envoyé pour trouver une épouse pour son fils Isaac, celui qui plus tard deviendra sont mari. C’est dans son travail quotidien que Dieu lui a permis de rencontrer celui qui devait la conduire vers son futur conjoint. Non pas dans une recherche effrénée de celui-ci. Notons, ici, que le serviteur d’Abraham est une figure du Saint-Esprit qui est venu sur terre afin de préparer l’Epouse de Christ. Ce que le serviteur d’Abraham a accompli en faveur d’Isaac, le Saint-Esprit est prêt à agir de même avec chacun d’entre nous, si nous lui en donnons l’opportunité. Il saura vous mettre en connexion avec la bonne personne et donnera la conviction du bon choix.

C’est en continuant de faire sa volonté, que Dieu saura créer les situations propices : « cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice et toutes choses vous seront données par-dessus tout » (toutes choses englobent un conjoint).

De notre cœur viennent les sources de la vie. Nous devons veiller à ce que de cette source coule en permanence de l’eau pure. La personne fréquentée ne doit pas nous détourner de notre passion pour Dieu. La relation humaine ne pourra pas nous combler comme celle que nous avons avec le Seigneur. Aucun être humain ne pourra remplacer l’amour inconditionnel de Christ, nous devons faire attention de ne pas laisser prendre la place de Dieu par notre conjoint.

Dieu nous a créés avec des désirs sexuels légitimes réservés dans le cadre du mariage.
Selon Ephésiens 5 v 31 : » c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et les deux formeront une seule chair. »
Dans l’ordre « une seule chair » signifie entre autre, la relation sexuelle, dans le mariage.

En clair nous séparer de ce qui peut nous faire tomber. Le cœur de l’homme n’aime pas recevoir des ordres dictée par la raison c’est pourquoi il faut que cela prenne vie dans le cœur.

Proverbes 4 v 23 : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie »

Si nous sommes confrontés à une situation qui s’avère dangereuse. Partageons la à un ami spirituel, demandons de l’aide afin d’affronter la situation en face en gardant notre cœur soumis au Seigneur.
Veillons à ne pas nous isoler, au contraire, Dieu nous a donné une famille, lieu par excellence, où nous pouvons apprendre à vivre de manière étroite avec les personnes que nous aimons. Si j’ai développé des mauvaises habitudes de communication avec mes proches, frères, sœurs, parents, je reproduirai inévitablement les mêmes habitudes avec le futur conjoint. Il est nécessaire de changer ces habitudes avant le mariage.
Chacun doit avoir un moment avec Dieu chaque jour, une vie spirituelle individuelle disciplinée avant le mariage car après il sera question d’une vie spirituelle individuelle et en couple, en plus de l’engagement dans une église locale.

4 réponses à “But des fréquentations avant le mariage

  1. merci pour cet article Dieu vous benisse pour cela. J ai une question a savoir sur quelles valeurs ont devraient batir le choix du conjoints et pouvez vous mieux expliquer ce qu est la beaute du coeur?
    merci

    • Gloire à Dieu qu’ Il m’aie utilisée pour vous édifier et vous aider à vivre une relation selon le coeur de DIeu…

      En tant qu’enfants de Dieu, la Bible nous demande de tout faire pour la gloire de Dieu…Le choix d’un conjoint en fait partie. Les critères fondamentaux pour le choix d’un conjoint sont:
      1. Que cette personne craigne Dieu
      2. Que Dieu aie pu convaincre les 2 personnes par le Saint-Esprit qu’elles sont destinées l’une à l’autre au mariage
      3.Que cette personne me corresponde esprit, âme et corps…

      Pour répondre à la question “beauté du coeur”; la réponse est: un coeur beau aux yeux de Dieu est un coeur pur, un coeur humble qui aime et cherche à faire le bien, met toujours Dieu la première place. Cela est un beau coeur. J’espère sincèrement avoir répondu à vos questions.
      Que Dieu vous bénisse en abondance.

Laisser un commentaire