Construire une relation basée sur Christ

Article écrit par Leslie LUDY

Notre culture a établi des comportements prévisibles pour les débuts d’une relation aujourd’hui. Chacun est familiarisé avec la routine : une personne en voit une autre qui l’attire, ses yeux rencontrent les siens, ils en viennent à discuter, passent quelques jours ou semaines à flirter jusqu’à ce que l’un d’eux finisse par admettre qu’il aimerait une fréquentation.
Et ils débutent une relation de flirt dirigée par les émotions, relation au sein de laquelle chacun essaie toujours de se présenter sous son meilleur jour. Même les relations dites chrétiennes, ont tendance à suivre ce comportement. La seule différence, c’est qu’ils prétendent que Jésus-Christ est au centre de la relation et ils tentent de prouver cette déclaration en priant ensembles, en allant ensembles à l’Eglise et en mettant quelques frontières physiques dans leur interaction.

Mais quand les émotions ont pris le dessus, l’unité spirituelle ne peut pas se développer. Quand deux personnes oscillent le long de l’imprévisible rivière de sentiments, les émotions prennent le contrôle et entraînent les personnes n’importe où. Les personnes ne sont plus capables de permettre à Christ d’être au total contrôle de la relation. L’autre aspect dangereux à considérer est que l’unité émotionnelle, à son sommet, désire être exprimée à travers le toucher physique. Car c’est ainsi que Dieu nous a créés. Quand des personnes permettent à leurs émotions de les diriger, la tentation physique devient de plus en plus intense et difficile à maîtriser.

La chose magnifique , au sujet d’avoir d’abord une amitié centrée sur Christ ,est qu’une solide fondation spirituelle peut commencer à se développer avant que ces émotions ne montrent le bout de leur nez. Dans une amitié, il n’y a absolument pas la tentation de présenter seulement le meilleur côté de nous-mêmes à l’autre personne dans l’espoir qu’elle nous aimera. Nous sommes libres d’être simplement nous-mêmes. Nous avons la possibilité de voir l’autre personne telle qu’elle est vraiment, plutôt qu’une version édulcorée de leur véritable personne. Dans une amitié, il est plus facile de discerner si nous sommes sur la même longueur d’onde spirituellement avec l’autre personne. Ce discernement s’exerce en observant sa vie dans un environnement de tous les jours, en regardant comment l’autre traite les autres, en écoutant les mots qu’il prononce et en remarquant où il investit son temps et son énergie. Et si cette relation doit aller plus loin, on peut permettre à la forte connexion spirituelle qui existe déjà, de nous rapprocher, plutôt qu’un rapprochement par simple attraction physique ou émotionnelle. On peut pleinement profiter de l’intimité émotionnelle et physique à leur sommet, quand l’intimité spirituelle vient en premier.

Laisser un commentaire