Les fréquentations: faire le bon choix (conscience qui s’éveille)

1. Une fréquentation présume qu’on ait atteint l’âge nécessaire pour se marier. Un flirt est très différent.

 

2. Une fréquentation présuppose la possibilité d’une relation amoureuse mature qui mènera à un engagement.

 

3. Une fréquentation est un engagement personnel et mutuel entre deux personnes qui veulent évaluer la possibilité de mariage.

 

4. Dans une fréquentation, on considère des facteurs autres qu’uniquement le couple.

 

On considère également les parents, la famille et la famille étendue, le système de valeurs, les croyances et les convictions personnelles.

Le couple considère aussi les effets de leurs décisions sur leur entourage immédiat.

Les parents apparaissent souvent comme des gâcheurs d’idylle aux yeux des jeunes…Pourtant, les parents possèdent une sagesse intrinsèque reçue de Dieu en ce qui concerne notre vie.

Et que leurs “conseils” nous plaisent ou non, l’opinion de nos parents est à soupeser sérieusement devant Dieu. On honore Dieu en honorant la place que nos parents ont reçue de Dieu dans notre vie. Dieu bénira notre décision pour bénir nos parents même si ce n’est pas facile (Ephésiens 6v1-3).

Bien sûr, cela reste valable tant que le conseil des parents n’est pas en opposition avec la PAROLE de Dieu qui a la suprême autorité.

En priant et en soumettant nos projets à Dieu, Il a le pouvoir d’incliner le coeur des parents si c’est SA Volonté. Prier est donc primordial.

 

 

 


5. Une fréquentation est un moyen pour atteindre un but, les fiançailles.

 

Le flirt est une fin en soi.

L’emphase du flirt est la satisfaction présente et momentanée, et non la possibilité de choisir un conjoint ou la préparation pour le mariage.

Les fréquentations sont donc un prélude à des fiançailles possibles.

Leur objectif est de fournir au couple le temps pour découvrir et évaluer leur compatibilité comme partenaire potentiel pour la vie, dans le mariage.

Ce n’est pas un temps d’expérimentation mais d’exploration.

D’un autre côté, le flirt est une expérience sociale moderne permettant aux adolescents d’avoir accès à une relation homme/femme sérieuse, quelque chose qui auparavant était exclusivement réservé aux fréquentations.

 

Parce que les fréquentations ne sont pas une garantie de fiançailles mais plutôt un pas contrôlé vers elles, elles doivent comporter des directives objectives qui permettront à n’importe quel des deux partis d’arrêter le processus, ou du moins, de le ralentir.

La fréquentation n’est pas un concept linéaire.

 

Elle ne part pas nécessairement d’un point A pour se rendre a coup sur au point Z, sans anicroches entre les deux.

Tout au long du chemin il existe des variables qui peuvent éprouver les deux participants comme il ne l’ont jamais encore été.

Plus deux personnes progressent ensemble, plus les habitudes sous-jacentes et pas nécessairement plaisantes commencent à émerger.

C’est pourquoi ni les parents, ni les enfants ne devraient se précipiter dans les fréquentations sans avoir la capacité et les moyens d’arrêter le processus.

Les deux doivent pouvoir exercer un contrôle sur la relation, si nécessaire.

2 réponses à “Les fréquentations: faire le bon choix (conscience qui s’éveille)

Laisser un commentaire