Les 3 phases des fréquentations

Article écrit par un couple marié(parents d’enfants mariés)

Les trois phases des fréquentations

Lorsqu’un enfant atteint l’âge du mariage et que les fréquentations commencent, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une affaire qui concerne Dieu et pas  seulement le couple.

C’est un processus de découverte, de révélations des âmes.

Pas seulement les âmes des enfants mais aussi celles des deux couples de parents. Quand ils sont chrétiens, les parents sont une véritable bénédiction durant ce processus.

Avec nos enfants, nous avons découvert que les fréquentations se déroulent naturellement en trois phases; l’exploration, la confirmation, et l’engagement.

Chaque phase apporte au couple un nouveau niveau de responsabilité et un défi unique. Et chaque phase permet également aux deux personnes de ralentir le processus si elles le jugent nécessaire.

Les fréquentations fournissent le contexte nécessaire à cette activité.

Sortir ensemble fait partie du processus de fréquentation.

Première phase: Exploration

Les fréquentations ne sont pas pour les étrangers.

Les fréquentations devraient être considérées seulement après que votre fils ou votre fille ait développé une amitié.

Entrer dans la phase d’exploration c’est d’admettre que le mariage est une possibilité, bien que pas encore une promesse.

L’objectif fondamental de cette phase est de permettre au couple d’explorer et de découvrir leurs propres sentiments au delà de la simple amitié.

À travers la fréquentation, les jeunes apprennent à réorganiser leur vie pour leur bénéfice mutuel, développant les aspects plaisants de leur personnalité et modifiant ceux qui ne le sont pas.

Ils découvrent, affirment et clarifient leurs préférences et leurs antipathies communes.

Ils terminent cette phase en cherchant à comprendre et à donner un sens concret à ces nouveaux sentiments.

Phase deux: Confirmation

Dans cette phase, les jeunes se retrouvent face au besoin de se faire connaître et de se connaître sur un plan plus personnel.

Mais en même temps, une autre force plus grande exerce sa pression pour cacher et nuire au processus de découverte personnelle, l’orgueil.

L’orgueil nous pousse toujours à bloquer la découverte de soi ou du moins à modifier la vérité sur nous-mêmes.

Dans le processus de confirmation, le couple apprend des leçons comme donner et recevoir, surmonter les frustrations, faire face aux jalousies, aux insécurités, aux divergences, à la tendresse et ils apprennent aussi à élever l’autre.

Tout ceci les aide à confirmer leur choix.

À travers tout ceci, ils développent suffisamment de confiance l’un envers l’autre pour déclarer publiquement leur relation.

C’est dans la dernière partie de cette deuxième phase que le fondement du mariage est réalisé.

Le nouvel amour du couple engendre une réaction mutuelle plaisante qui symbolise l’unité de leurs sentiments.

Il est accompagné par des expériences exclusives où ils partagent leurs confidences, leurs secrets, leurs plans futurs, et tous les éléments qui font l’unicité de deux personnes en amour.

Phase trois: Engagement

Lorsqu’une nouvelle communauté est créée profondément dans l’âme, c’est le temps de l’engagement.

Durant cette phase de maturation émotionnelle, l’image du mariage fait place à la réalité. Il y a une solidarité absolue de pensées et de sentiments l’un envers l’autre.

Non seulement il y a solidarité mais il y a aussi une interdépendance naturelle entre les deux, où ils se complètent mutuellement par leurs efforts.

Ils ont marié leurs âmes et il n’attendent plus qu’une date sur le calendrier.

Dix directives pour les fréquentations

Ces directives nous ont été utiles ainsi qu’à nos enfants.

Ce sont des suggestions qui ont permis à nos filles d’avoir accès à nous et nous à elles lors des périodes de fréquentations.

1 . Il n’y a de fréquentations qu’après que la compatibilité ait été établie à travers l’amitié.

2. Les fréquentations débutent après que les deux familles aient rencontré chacun des jeunes adultes.

3. Avant que les deux puissent sortir seuls ensemble, le jeune homme doit demander la permission au père de la jeune fille (ou au mentor dans les cas où les parents ne sont pas chrétiens, ne viennent pas à l’Eglise)pour la sortir.

4. Les parents (ou mentor) devraient connaître l’itinéraire du couple pour la soirée.

5. Dans le couple, chacun doit travailler individuellement sa relation avec Dieu plus que sa relation avec l’autre personne.

6. Le couple ne peut jamais être seul dans la maison de l’un ou de l’autre.

7. Le jeune homme doit continuellement informer les parents de la fille de chaque nouveau niveau de croissance émotionnelle vécu par le couple durant les fréquentations.

8. Le couple ne devrait pas demeurer seul pendant de longue période de temps dans une voiture stationnée.

9. La pureté dans la relation doit être protégée en tout temps 😀  Philippiens4v8 :”Au reste frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est juste, tout ce qui est honorable, ce qui est vertueux et digne de louange soit l’objet de vos pensées” doit dicter la conduite du couple.

10. Quant à leurs sorties, le couple devrait respecter les activités des deux familles.

Les fréquentations ne doivent pas prendre la place des autres activités comme une sortie de famille, l’école, le ministère et l’église.

Laisser un commentaire