Comment être heureux en couple? de Pascale Piquet

COMMENT ÊTRE EN COUPLE ?
Publié par Pascale Piquet dans Dépendance affective

Les couples heureux existent ! J’en ai assez des âneries que colportent les journaux féminins ou autres assénant des nouvelles stupides du style « un couple ne peut pas durer plus de sept ans », « les disputes sont saines et normales », « il faut faire des sacrifices, des compromis et des concessions », « au début d’un couple, c’est la passion, puis ça s’arrête », « la passion et le coup de foudre sont destructeurs ». Si vous croyez ces bêtises, c’est que vous faites partie de ce monde de 98 % en déséquilibre affectif. Que diriez-vous de passer dans le camp des 2 % de personnes qui pensent qu’un couple peut être heureux toute une vie, qu’il faut trouver une zone de confort pour les deux, dans une relation Gagnant/Gagnant et que la passion, née d’un coup de foudre, peut être entretenue jusqu’à la mort de l’un des deux ?

Si tout ce que diffusent ces médias était vrai, il n’existerait aucun couple heureux : j’en connais ! Vraiment heureux : méfiez-vous des imitations ! Certains font semblant, je vous le concède. Comme vous attirez ce que vous êtes, en déséquilibre affectif vous attirerez une personne déséquilibrée : vous partagez votre solitude et vous nourrissez sa névrose, pendant qu’il nourrit la vôtre ! Charmant programme. Le bonheur se partage, pas la solitude. Une personne heureuse qui attire une autre personne heureuse, ça fait deux personnes qui partagent leur joie de vivre. Quand vous êtes heureux, vous êtes joyeux et calme, pas agressif et impatient. Qu’est-ce qui tue un couple : L’habitude ? L’habitude de quoi ? Certains disent « il faut faire des efforts », c’est juste une façon maladroite de dire que la passion (la vraie, pas celle des névrosés !), ça s’entretient : Vous vous brossez les dents, vous mangez, vous buvez, vous dormez, vous prenez soin de votre logement, de votre voiture, tous les jours : eh bien c’est pareil pour votre couple !

Est-ce faire un effort que penser à faire plaisir à votre partenaire par une attention particulière ? Le classique bouquet de fleurs, le petit déjeuner au lit, le voyage-surprise, le dîner en amoureux improvisé, les regards enflammés, les gestes tendres, les sourires, les blagues, les fous rires, est-ce « faire un effort » ? Quand vous êtes heureux, vous voulez le faire partager à tous ceux qui vous entourent, donc a fortiori à votre conjoint(e) ! Bien sûr, vous pouvez avoir des petites prises de bec, que vous réglerez rapidement par une blague ou des demandes du style « pardonne-moi, chéri(e), je suis un peu fatigué(e) » et le tour est joué ! Quand vous êtes à cran à cause de votre travail, de votre mère envahissante, irrité par des problèmes financiers ou toutes autres tracasseries, c’est sûr que vous y perdez votre romantisme !

Bien sûr, mon objectif n’est pas de « péter votre bulle », si vous êtes déjà en couple et que vous faites des sacrifices, des compromis et des concessions, que vous pensez qu’il faut se disputer, ce qui favorise la fameuse réconciliation sur l’oreiller, et qu’il faut faire des efforts. Chacun a le droit de penser et de faire ce qu’il veut ! Mais je tiens à encourager ceux et celles qui ont compris qu’ils étaient en mauvais couple et qui doivent prendre la décision de la rupture, ceux et celles qui sont célibataires et qui croyaient (maintenant, vous ne le croyez plus !) toutes les sornettes délivrées par les médias pour faire de l’argent (ils s’adressent aux 98 % de névrosés !), afin qu’ils comprennent que l’amour existe et les couples heureux aussi ! Cessez de croire que c’est de l’utopie ou de la science-fiction : c’est possible d’être heureux à deux toute une vie. D’ailleurs, je tiens à citer en exemple mon amie, Hélène Turmel, qui connaît son conjoint depuis le 5 août 1998 et qui s’est mariée le 4 octobre 2008 : ils n’ont jamais été aussi heureux que depuis qu’ils ont convolé ! Le mariage a renforcé leur amour, parce qu’ils se sont choisis pour mari et pour femme. Et je peux vous dire qu’ils sont tous les deux sains d’esprit ! Hélène Turmel est d’ailleurs l’auteur de deux livres : « Et si vous étiez en Vacances 365 jours par année ? » et « Et si vous étiez comblé d’Amour 365 jours par année ? », puis va sortir son troisième en 2011 « Et si vous étiez Zen 365 jours par année ? » (Béliveau éditeur) : quand vous les aurez lu, peut-être commencerez-vous à croire aux gens heureux, puis aux couples heureux !

Quand vous êtes tous les deux sur la même longueur d’onde, que vous avez les mêmes valeurs et les mêmes croyances, vous respectant et le/la respectant, avec cette sensation extraordinaire et indescriptible dans le corps quand vous le/la voyez, entretenant le désir sexuel en étant imaginatif et proactif, vous ne pouvez qu’être heureux ! La réussite d’un couple repose sur le respect mutuel et la confiance en soi et en l’autre. Des exemples ? J’ai deux amis qui se connaissent depuis qu’ils ont 17 ans, en ont 35 aujourd’hui, sont mariés et ont deux beaux enfants. Mon cousin est marié depuis plus de 20 ans et sa propre mère dit souvent : “ils sont tellement heureux que c’est indécent ! ”

Si c’est possible pour eux, c’est aussi possible pour nous enfants de Dieu!

Laisser un commentaire