Un mariage sain et saint

Par Jean-Sébastien MORIN

 

Idéalement, le schéma ci-dessus est d’après-moi le processus idéal pour un mariage sain et saint. En effet, comme je l’ai mentionné à maintes et maintes reprises dans ce document, le mariage doit être nécessairement basé sur l’amitié. S’il ne l’est pas, il aura certainement des difficultés plus tard. Deux erreurs sont communes dans les fréquentations : 1) Donner à l’apparence extérieure ou aux stéréotypes la priorité dans nos choix de fréquentations 2) Inclure l’intimité physique dans une amitié nouvellement commencée.

Premièrement, dans notre société nord-américaine (et européenne tout court), nous sommes programmés pour réagir à la beauté extérieure et à ce qui frappe les yeux. Nous faisons un genre de grande scission entre l’amitié et « l’amour ». Ce qui est intéressant, c’est que généralement, le critère physique n’est pas un facteur important dans nos choix d’amis. Nous devenons amis avec les gens car nous avons des affinités, nous apprenons à apprécier les gens pour qui ils sont. C’est pour cela que je crois que l’amitié est la meilleure façon pour fonder un mariage solide.

Deuxièmement, nous entrons trop rapidement l’intimité physique dans nos relations. Vous voulez un bon conseil ? Si vous voulez gâcher une relation rapidement, commencez à développer l’intimité physique. L’intimité physique a la propriété de nous faire 1) sauter des étapes 2) Activer des hormones dans notre cerveau 3) nous donner l’impression que nous aimons cette personne.

Alors, demandez-vous, quelle est la place de l’intimité physique dans tout cela ? Eh bien, dans un mariage il y a trois composants : l’engagement, l’intimité et la passion. Le monde séculier a tendance à mettre la passion en premier et le reste devrait suivre, selon lui. Mais dans les faits, la plupart des mariages échouent et cela c’est sans compter le nombre d’unions libres ! La passion avant tout détruit les relations. La passion a sa place dans le mariage, et une place importante, mais pas avant engagement à vie.

Comme nous l’avons vu plus haut, séduire quelqu’un pour commencer une relation n’est pas éthiquement acceptable. C’est littéralement« tromper » quelqu’un que d’essayer de la séduire. Par contre, à l’intérieur du mariage, il est important que tu gagnes continuellement le cœur de ta femme. La passion est comme un feu qu’il faut entretenir. Mais ce feu ne peut se retrouver que dans le foyer… familial. Au contraire de ce qui est véhiculé dans le monde, la passion n’est pas provoquée par le destin.  La passion est quelque chose qui s’apprend, qui se développe.

Il faut d’ailleurs être vraiment prêt à écouter ce que Dieu a à nous montrer. Pour vous donner un exemple personnel, il m’est déjà arrivé que mon niveau d’intimité soit plus grand que mon niveau d’engagement lors d’une relation avec une fille. Par conséquent, il fallu prendre la décision si nous voulions monter l’engagement ou descendre l’intimité.  Il nous faut toujours garder en tête que Celui qui décide c’est l’Éternel.

« L’homme fait des projets, mais celui qui a le dernier mot, c’est l’Éternel. Vous pouvez penser que tout ce que vous faites est bien, mais c’est l’Éternel qui apprécie vos motivations »

                                                                                                          Proverbes 16 :1-2 (Semeur)

Malgré le fait que Dieu a dit « non » concernant la relation avec cette fille, je suis très fier de la façon dont se sont déroulées les choses. Notre amitié a grandi en intimité et en sainteté  jusqu’au point où nous avons pu voir si Dieu nous voulait ensemble pour le restant de nos vies ou non. Je n’aurai jamais de difficultés à inviter cette fille à mon mariage ni à la présenter à ma femme.

Les fréquentations par l’amitié démontrent un grand standard de respect et de sainteté. Le principe qui devrait guider toutes nos actions est celui-ci : « Si cette fille-là ne sera pas femme, aurais-je honte de l’inviter à mon mariage ? ». C’est une bonne question pour jauger si nos actions sont pures ou non.

Laisser un commentaire