Pendant l’attente pour le mariage, garder les standards de DIEU

Article écrit par Martin G.Collins

L’une des plus grosses entraves au discernement c’est une forme de fréquentation narcissique. C’est ce qui étourdit très vite dans une relation, quand vous ne connaissez pas beaucoup de choses sur l’autre personne, mais il est possible de connaître un véritable supplice quand quelqu’un d’autre vous trouve irrésistiblement attractif. Le vin des compliments et les paroles doucereuses intoxiquent souvent les célibataires.

AYEZ DU DISCERNEMENT : les prédateurs sexuels utilisent cette technique pour obtenir ce qu’ils désirent. Leurs voisins décrivent souvent les tueurs en série comme « d’agréables personnes ». « Une personne de caractère » fait souvent partie de la description.

La fréquentation narcissique c’est l’amour de soi qui accepte volontiers le fait que quelqu’un d’autre puisse avoir une haute opinion de vous ! Vous êtes un incroyable cadeau pour le sexe opposé, ainsi, dans votre esprit, c’est une bonne chose que quelqu’un puisse avoir vu ceci et qui veuille vous traiter comme la personne spéciale que vous êtes. Malheureusement, cette haute opinion de vous aveugle souvent votre jugement sur le véritable caractère et la conduite de l’autre.

Ce rush d’émotion contenue au commencent d’une relation quand vous tenez « enfin une fréquentation ! » est un puissant accès d’enthousiasme. Il peut vous transporter sur une longue période avant que vous commenciez sérieusement à remarquer les traits de caractère fondamentaux dans la vie de l’autre personne.

La question est : quelle est la réputation de l’individu en qui vous vous intéressez ?

Vous, les hommes célibataires, seriez sages de considérer les qualités féminines énumérées dans PROVERBes 31, TITE 2 et 1 PIERre 3 lorsque vous vous intéressez à une femme. Ce sont des vertus spécifiques que les femmes pieuses doivent cultiver au cours de leur vie, vertus qui durent plus longtemps que l’apparence extérieure.

Vous, célibataires femmes, vous seriez sages de considérer le leadership et les qualités bienveillantes des hommes pieux dans 1 TIMOTHEE 3 : 1 à 10 et ESAÏE 32 : 1 à 8.

Personne ne sera jamais parfait dans la vie physique que nous vivons. Aussi, ne cherchez pas la perfection, parce que vous ne la trouverez nulle part sur la terre. Cherchez quelqu’un dont la trajectoire – dont la route planifiée – se trouve dans la direction du Royaume de Dieu. Dieu veut des maris et des femmes qui se stimulent les uns les autres pour vaincre leurs imperfections, leurs défauts et leurs péchés afin de changer à la mesure et la stature de Jésus- Christ.

Joseph, le fils de Jacob, était un homme d’une morale intègre. L’exemple de Joseph de se retenir alors que la femme de Potiphar essayait de le séduire c’est un exemple vertueux de la manière que chaque chrétien devrait faire face à un tel assaut de séduction, que vous soyez un homme ou une femme.

Vous connaissez bien l’histoire. Joseph se trouva en Egypte après que ses frères le vendirent comme esclave à Potiphar. Le riche chef des gardes de Potiphar acheta Joseph (mais pas pour le tourmenter car Dieu était avec lui). Avec l’aide de Dieu, Joseph réussit dans son travail que Potiphar lui avait confié en le plaçant en situation d’autorité sur toutes ses possessions. La femme de Potiphar avait un œil lascif pour le bel homme et bien bâti Joseph.

GENESE 39 : 7 à 18 Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : couche avec moi ! il refusa et dit à la femme : Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient. Il n’est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m’a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu ? Quoiqu’elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d’elle, d’être avec elle. Un jour qu’il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu’il n’y avait là aucun des gens de la maison, elle le saisi par son vêtement en disant : Couche avec moi ! il lui laissa son vêtement dans la main, et s’enfuit au dehors. Lorsqu’elle vit qu’il lui avait laissé son vêtement dans la main, et qu’il s’était enfui dehors, elle appela les gens de sa maison, et leur dit : Voyez, il nous a amené un Hébreu pour se jouer de nous. Cet homme est venu vers moi, pour coucher avec moi ; mais j’ai crié a haute voix. Et quand il a entendu que j’élevais la voix et que je criais, il a laissé son vêtement à côté de moi et s’est enfui dehors. Et elle posa le vêtement de Joseph à côté d’elle, jusqu’à ce que son maître rentrât à la maison. Alors elle lui parla ainsi : L’esclave hébreu que tu nous as amené est venu vers moi pour se jouer de moi. Et comme j’ai élevé la voix et que j’ai crié, il a laissé son vêtement à côté de moi et c’est enfui dehors.

Quand Potiphar entendit l’accusation de sa femme, il envoya Joseph dans la prison du roi. Mais Dieu était avec Joseph, comme Il était toujours là et lui témoignait Sa miséricorde, Il le mit en bons termes avec le gardien de la prison, qui plaça Joseph au-dessus de tous les autres prisonniers. Comme auparavant, Dieu fit tout pour que Joseph puisse prospérer. Enfin de compte, Joseph fut nommé second de Pharaon sur toute l’Egypte. Tout ce que Dieu fit pour lui arriva parce que Joseph était un fidèle, un homme vertueux et intègre, il gardait les standards de Dieu. Dieu le porta en toutes circonstances. Vous, célibataires, pouvez compter sur Dieu de la même façon, si vous faites les choses de façon droite, et si vous obéissez à Dieu, Il pourvoira la bonne personne au bon moment.

Read more: http://www.bibletools.org/index.cfm/fuseaction/Audio.details/ID/2175/Frequentation-Deuxi%C3%A8me-partie-le-bon-ordre-des-choses.htm#ixzz17vgk9dGl

Laisser un commentaire