Réussir son mariage: ce que vous devez savoir…

Article écrit par Ken EWERT

L’année passée, ma bien-aimée et moi avons célébré notre vingtième anniversaire de mariage. Et bien sûr, elle mérite de grandes marques de considération pour m’être restée fidèle tout au long de toutes ces années. J’ai l’impression que c’était seulement hier, que nous avons commencé nos fréquentations. A cette époque,on ne parlait pas beaucoup des fréquentations dans les cercles chrétiens. Mais le père de Micki était en avance sur son temps. 20 ans plus tard, nous lui sommes reconnaissants pour sa sagesse. La façon dont il a guidé le début de notre relation a permis de poser de solides fondations.

Bien sûr, c’est le flirt, et non pas les fréquentations, qui est la norme aujourd’hui. Même dans les cercles chrétiens.
Dans le flirt, deux personnes s’associent et essaient de se connaître. Dans le monde, ils emménagent ensembles ou “vivent en concubinage” comme Dr. Laura l’exprime. Dans les cercles chrétiens, le concubinage n’est pas acceptable. Mais avant qu’il y ait un engagement clairement défini entre les deux personnes; il y a souvent une intimité physique et émotionnelle au fur et à mesure que le couple explore sa compatibilité.

Il y a au moins deux choses qui ne sont pas correctes dans cette façon de voir les choses.
Premièrement : où est papa ? Même si ça peut sembler vieux jeu et manquant de modernité, Il manque dans la liste des acteurs, le père en tant que protecteur et autorité légale. DIEU a placé les filles sous l’autorité de leurs parents, et plus spécifiquement sous celle de leurs pères. Il y a de nombreux versets qui enseignent cela. Nombre 30v5 décrit l’autorité du père sur les voeux de sa fille. Evidemment, dans notre société actuelle où la famille a subi des assauts répétés de la part de l’ennemi de nos âmes, les familles sont très déséquilibrées et loin souvent du modèle initial prévu par DIEU. Multiplication des mères célibataires, des familles recomposées,….Beaucoup de “géniteurs” qui abandonnent leur rôle de père et quittent leur famille…..Beaucoup de mères immatures qui vivent leur vie au lieu de s’occuper de leurs enfants… Mais même pour tout ça, DIEU a prévu une solution. Et le but de DIEU est toujours de voir des familles équilibrées, unies et heureuses pour Sa gloire. C’est pour cela qu’IL nous a donné l’Eglise. Si vous constaté des dysfonctionnements au sein de votre famille: ne désespérez pas. Vous n’êtes pas perdu. DIEU a un bon plan pour vous.
Les choses que vous devez faire sont:
-Identifier dans votre modèle familial tout ce qui est de DIEU et tout ce qui ne l’est pas
-Remplacer les valeurs qui ne viennent pas de DIEU par celles qui viennent de LUI
-Pardonner à votre famille et vivre les principes bibliques

Malheureusement de nos jours, des parents (père ou mère) abusifs (oralement ou physiquement) détruisent l’image d’un vrai père ou mère dans le coeur des enfants et produisent des rebelles et des délinquants. Là même où l’ enfant est censé trouvé protection, sécurité et amour, il trouve tout l’inverse…DIEU ne nous demande pas de nous laisser abusés. Il veut guérir et restaurer ce qui est blessé et brisé en chacun de ceux qui acceptent de se confier en LUI.

Dans la Bible, DIEU nous parle des filles qui “sont données en mariage” (Psaume 78v63, Luc17v17). Un principe qui est même reconnu dans les mariages modernes. La personne qui officie le mariage à un moment de son discours prononce les mots suivants : “[…] qui donne cette femme…”

Cela signifie, comme Douglas Wilson le remarque dans “Sa main en mariage” que le père a l’autorité sur les intérêts romantiques de sa fille. Et quand il analyse et évalue l’intelligence, le degré de spiritualité chez le soupirant de sa fille, il est en train de remplir son rôle de père. Bien sûr, les fréquentations bibliques vont fonctionner seulement quand le père a fidèlement construit une relation d’amour et de confiance avec sa fille. Cette dernière doit être convaincue que papa a son meilleur intérêt à coeur.

La deuxième chose qui manque dans l’image du flirt est l’aspect “alliance” de la relation. Le monde méprise cela, voyant le mariage comme une option cérémoniale à la relation. Mais la Parole de DIEU parle autrement. Le mariage est une alliance, une relation fondée sur un engagement solennel. L’alliance est apparentée à une forte barrière de protection autour d’une relation d’intimité émotionnelle et sexuelle. L’alliance inclut des voeux faits devant DIEU et des témoins. Ces voeux lient le mari et la femme au sein de cet engagement, à se donner réciproquement leur amour et leur affection entre eux seulement et uniquement. Cette barrière, divinement ordonnée par notre Père aimant nous est donnée comme protection. Et c’est cette barrière qui rend possible l’épanouissement d’un merveilleux jardin, une vie à deux qui fleurit au sein d’une alliance d’amour.
Les fréquentations bibliques sont une sorte de pré-alliance. Comme Wilson le remarque, dans les fréquentations, l’engagement vient en premier et la véritable connaissance intime du conjoint vient ensuite. La méthode du monde fonctionne à l’inverse: l’intimité vient d’abord, suivie ensuite peut-être d’un engagement.

Le travail préparatoire pratique pour les fréquentations commence très tôt. Les parents sages, ouvriront leur maison à des jeunes gens pour connaître le caractère des amis de leur enfant. Dans ces circonstances, une jeune fille élevée selon DIEU , apprendra, comme Wilson l’écrit à “être chaleureuse, amicale et distante.” Elle devrait être capable de créer de la distance dans le relationnement avec les hommes sans être brutale. De la même façon qu’elle attend la direction de son père pour établir les règles de la relation avec un soupirant potentiel. Si un jeune homme demande s’il peut la fréquenter, la meilleure réponse devrait être:”Tu devras en parler à mon père”.
.

Pendant les fréquentations, le père est constamment en train d’évaluer le jeune homme. Possède-t-il la spiritualité, la maturité, l’esprit d’initiative, et l’engagement nécessaire pour prendre soin de ma fille ? A-t-il une direction pour sa vie et a-t-il des antécédents qui attestent qu’il est persévérant? Cherche-t-il à appliquer la Bible à tous les aspects de sa pensée et de sa vie pratique? Vit-il en soumission aux autorités bibliques? Cette évaluation est faite, bien sûr, avec l’avis de son épouse et l’opinion de sa fille qui pèse lourd dans la balance. La jeune fille doit pouvoir voir le jeune homme comme quelqu’un qu’elle peut respecter, honorer et suivre. Elle doit aussi le trouver émotionnellement et physiquement attirant 😀 .

Et qu’en est-il des fils? Devraient-ils être livrés à eux-mêmes, gouvernés seulement par les conditions que le père de la jeune fille impose? Un jeune homme spirituel recherchera et tiendra compte des sages conseils de ses parents et des autres. Il y a cependant, une différence entre les fils et les filles. En Genèse2v24, nous lisons :”Ainsi, l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair”.
Un fils est entraîné à “Quitter”; c’est lui qui doit initier et gouverner sa famille.
Une fille est entraînée à répondre à la demande d’un homme et devenir une aide à sa nouvelle tête: son mari à qui elle est donnée, par son père.
Les fils “Quittent” et les filles “Sont données”.

Avant qu’ils quittent le nid familial, les fils doivent avoir vu à quoi ressemble un mariage selon le coeur de DIEU. Ils doivent avoir vu: le respect, la bonté, la douceur et l’amour dans la relation de leurs parents. Ils doivent avoir été entraînés à être des leaders, protecteurs et pourvoyeurs (cela inclut le fait d’avoir véritablement une vocation de la part de DIEU et pouvoir gérer les finances!); et sacrificateurs dans leur foyer. On devrait enseigner aux fils de ne pas initier une relation tant qu’ils ne sont pas suffisamment préparés et capables de naviguer dans la relation de mariage.

On devrait également enseigner aux fils ce qu’il est souhaitable de rechercher chez une femme. Cherche-t-elle à connaître et à obéir à DIEU? Comment réagit-elle avec son père? Comment agit-elle avec les autres hommes? Montre-t-elle de la pudeur dans sa façon de se vêtir et dans son comportement? Que fait-elle fait avec son temps, ses finances, ses opportunités? Sera-t-elle une bonne enseignante et mère pour vos enfants?
Pensez-y car l’état de votre futur foyer en dépend.
Que la paix de DIEU soit avec votre esprit.

2 réponses à “Réussir son mariage: ce que vous devez savoir…

  1. Exellent!!! j’aime…
    Dieu à travers chaque PERE, cherche à Oeuvrer afin de poursuivre ses Desseins, dont l’Intruction fût donné au Commencement…
    Je crois sincèrement, quand Dieu met un Homme et une Femme en Mission, Dieu les bénit et leur donne Instruction d’être fécond en produisant du bon fruit comme LUI-MEME ait produit du Bon , de multiplier leur production à l’excellence, de remplir en rendant abondante la Vigne…Alléluia !!!
    L’Homme de DIEU, fils de DIEU doit quitter pour s’attacher à….. au Cadeau qui lui est donné de la part de DIEU, sa Femme .
    Le PERE qui m’a imaginé, pensé, appelé à l’existance, créé, formé, équipé, me connait comme personne, patient avec moi, veillant sans cesse à ma sécurité, la seule Source de Vie, Celui qui est prêt à m’accueillir quand tous me rejettent, car LUI Seul connait les projets qu’Il a formé dans son PLAN, vais je passer outre pour prendre conseille ailleurs ?
    Il est claire pour moi, qu’un homme est HOMME quand il reflète l’IMAGE de DIEU, dans ses choix, ses décisions, ses entreprises, son language, sa maturité, l’Amour qu’il véhicule autour de lui, le Respect de lui et d’autrui.
    Avant de demander sa main à mon Epouse, à sa Famille, en parler à mes enfants, je l’ai d’abord fait auprès de son PERE, puis mon PERE, le Chef de toute Famille….
    Soyez bénit tous ce témoignage qui honore DIEU .
    JC.TROB

  2. Merci pour cet article. Tout y est dit! C’est vraiment clair: Les fils “quittent”, les filles “sont données”… Restez bénie!

Laisser un commentaire