Vivre correctement l’étape des fréquentations pour bien réussir son mariage (partie2)

Même si l’amitié que vous avez débuté ne devient jamais une relation romantique, en sous –estimant le rôle de l’homme en tant que chasseur, « vous volez » son aptitude à être un homme construit avec le caractère de DIEU, qui honorera, servira et protégera la féminité. Ne cédez pas à l’impatience quand vous vous rendez compte que vous êtes attirée ou intéressée par un jeune homme. Au contraire, apportez ce sentiment à DIEU dans une prière sincère qui vient du cœur. Si DIEU désire que l’amitié se produise, IL est parfaitement capable de toucher le cœur du jeune homme afin qu’il fasse le premier pas et entre en contact avec vous. Montrez votre totale confiance et FOI EN DIEU en LE laissant écrire l’histoire sans aucune manipulation de votre part !

S’il y a un jeune homme dans votre vie par lequel vous vous sentez attirée, honorez DIEU en manifestant votre intérêt d’une façon qui honore Christ ; sans mépriser sa position en tant qu’initiateur. Voici quelques suggestions pratiques pour apprendre à connaître un jeune homme sans sacrifier votre féminité donnée par DIEU.

Protéger votre mystère féminin ne signifie pas que vous avez besoin de vous cacher dans un coin et vous enfuir pour éviter les garçons. Ce n’est pas quelque chose de très spirituel d’agir de façon timide et insécurisée dans une conversation avec un jeune homme. Vous pouvez être ouverte, amicale et pleine d’assurance vis-à-vis du gars que vous rencontrez. LA CLE est d’honorer DIEU dans votre façon de parler et d’interagir avec les personnes du sexe opposé. LES SAINTES ECRITURES regorgent de versets très clairs spécifiant que nous devrions être très attentifs aux mots que nous prononçons et que nous devrions peser chaque mot devant DIEU avant de parler :

Ephésiens5v4-5

« Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu’on entende plutôt des actions de grâces. »

Matthieu12v36-37

Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.

Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

Ephésiens4v29

Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.

Colossiens4v6

Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.

Laisser un commentaire