DIEU a la puissance de t’affranchir de toute forme de dépendance sexuelle

ARTICLE ECRIT par Sydney CLARK

 

Sydney sydney

Sydney Clark est la créatrice de la « sexualité simplement » qui vise à encourager et responsabiliser les chrétiens et l’Église afin qu’ils interagissent sur le thème de la sexualité avec une connaissance approfondie, positive et centrée sur le Christ. Elle aime particulièrement tous les sujets propre au pastorat pour le groupe des jeunes. Elle réside actuellement dans la banlieue de Chicago, IL, aux Etats-Unis.

 

 

Plus je parle avec les jeunes filles et les femmes qui sont aux prises de la dépendance à la pornographie, plus la déception que je lis sur leur visage et dans leur quotidien est effroyable.  La destruction que provoque la dépendance dans la vie de quelqu’un est énorme et si pénible à voir. Le désespoir perceptible dans la voix et leur isolement me hante. Je me souviens de cela. Il y a 7 ans j’étais dans la même situation et ce n’est pas si loin.

Récemment, j’ai été mis au courant de l’expérience d’une femme qui est sans doute bien trop commune. Quand elle était au lycée, elle a raconté à quelques-unes de ses amis les plus proches, à certaines femmes qui fréquentaient la même église, qu’elle était dépendante à la pornographie et à la masturbation. Par la suite, ses amies n’ont jamais soulevé la question, n’en ont jamais parlé, et ont fait comme si elle n’avait aucun problème et comme si elle n’en avait jamais parlé. A ce jour, environ 6 ans plus tard, elle est toujours dépendante à la pornographie et à la masturbation.

Pour celles d’entre vous qui ont eu une amie qui vous a confié ses difficultés à savoir qu’elle a des problèmes d’addiction à la pornographie ou à la masturbation et vous avez choisi d’ignorer le sujet, ARRÊTEZ. C’est comme pour une toxicomane, c’est quand elle a en quelque sorte trouver le courage de dire à quelqu’un sa honte, sa vie secrète sale, qu’ils agissent comme si elle ne les avait jamais dit. D’après mon vécu, il vaut mieux quelqu’un qui me dit d’arrêter la masturbation et les films « pornos » sans m’accompagner ou me donner les clés pour y arriver que quelqu’un qui m’ignore et ignore ce que je lui ai confié.

Je comprends que cela peut être inconfortable pour vous lorsque votre amie vous parle de sa dépendance. Si vous ne savez pas quoi dire ou comment l’aider, trouver quelque chose ou quelqu’un qui peut vous donner des pistes pour l’aider! Il y a des livres et des ressources en ligne pour lire ainsi que des pasteurs et des conseillers pour vous à les accompagner sur le chemin de la restauration.

La plupart des filles passant par ce problèmes ont peur d’en parler et déranger les autres avec leurs problèmes. En les ignorant ou en étant silencieuse sur la question que vous confirmez ce sentiment. Ne laissons plus nos soeurs souffrant de cette addiction souffrir en silence mais tendons leur la main!

Contactez-moi pour lire mes conseils à celles qui souhaitent sortir de la pornographie et de la masturbation!

Twitter: @symplysexuality
Website: http://simplysexuality.wordpress.com/
Personal Twitter: @sydney

Laisser un commentaire