Mariés depuis 70 ans ces éternels amoureux se sont éteints à quelques heures d’intervalle

Article publié sur aufeminin.com
http://www.aufeminin.com/news-societe/ces-eternels-amoureux-se-sont-eteints-a-quelques-heures-d-intervalle-s397611.html
Amoureux comme au premier jour, Kenneth et Helen Felumlee ne supportaient pas l’idée d’être séparés plus de quelques heures. A 91 et 92 ans, les tourtereaux étaient tellement liés qu’ils ont quitté notre monde en même temps de vieillesse. Une histoire des plus romantiques à ne pas manquer.
Kenneth et Helen Felumlee venaient de célébrer leurs 70 ans de mariage. Fous amoureux, ces deux américains ne pouvaient imaginer leur vie l’un sans l’autre. A 92 ans, Helen s’est éteinte le 12 avril dernier à Nashport dans l’Ohio. Kenneth serait resté près de sa femme avant de décéder, lui aussi, 15 heures après de mort naturelle (vieillesse). Une histoire peu commune que les médias américains relayent depuis ce week-end. Kenneth et Helen n’ont jamais supporté l’idée d’être séparés plus de quelques heures. Leurs huit enfants n’auraient pas été étonnés de voir leurs parents s’en aller le même jour et ce, à seulement quelques heures d’intervalle. “Nous savions que lorsque l’un deux partirait, l’autre partirait aussi” raconte Linda Cody, leur fille, à The Zanesville Times Recorder. D’après leurs proches, Kenneth et Helen Felumlee étaient liés par l’amour et se seraient aimés jusqu’à leur dernier souffle.
​Kenneth et Helen Felumlee se sont rencontrés en 1940 et se sont mariés, dans le plus grand secret, le 20 février 1944. Kenneth n’avait pas encore atteint la majorité (21 ans) et ne pouvait donc pas épouser sa bien-aimée dans l’Ohio. Les tourtereaux avaient alors rejoint Newport, dans le Kentucky, afin de se dire “oui” en toute intimité. Kenneth a ensuite été conducteur de bus tandis que Helen restait à la maison afin de s’occuper de leurs huit enfants. Depuis la retraite de Kenneth, en 1983, le couple a parcouru les quatre coins des Etats-Unis main dans la main. Si la fin approchait pour Kenneth et Helen qui avaient alors célébré leurs 90 bougies, ils s’étaient promis de ne jamais se quitter. Le 12 avril, lorsque sa douce s’est éteinte, c’est donc naturellement que Kenneth a quitté ce monde sans aucun regret. Par amour et pour rejoindre l’amour de sa vie, l’Américain est mort quelques heures après. Si ça, ce n’est pas l’un des plus beaux destins que l’on puisse connaître ! A la rédac’, nous sommes touchées par l’histoire de ces éternels amoureux. On ne peut qu’espérer la même fin, près de la personne que l’on aime.;

Ces éternels amoureux se sont éteints à quelques heures d'intervalle

Laisser un commentaire