Mauvaise Fondation de mariage n°1 : Je veux me marier pour prouver que je ne suis pas un échec

Article Publié par siesha le dans Choix du futur conjoint, Fondations d’un excellent mariage

Photo credit : John Hope

Ce post aborde une des 7 mauvaises fondations du mariage ou encore 7 mauvais motifs pour se marier.

La première des 7 mauvaises raisons de se marier concerne plus souvent les femmes. Certaines femmes se sont mariées ou voudraient se marier pour « prouver qu’elles ne sont pas un échec », pour répondre quelque part à un affront.

Elles sont parfois déjà avancées en âge. Leurs amies se sont mariées les unes après les autres. Leurs jeunes sœurs de l’église se sont mariées elles aussi. On les a peut-être traitées de « vieille fille ». Certaines se sont faites plaquer par un homme à qui elles tenaient et qui leur a peut-être jeté au visage une phrase comme : « Après moi, il n’y aura plus personne voudra de toi ». Du coup, quand elles finissent par trouver quelqu’un qui veuille les épouser, l’une des raisons profondes qui motive leur décision de se marier (même si finalement la personne ne leur correspond pas) c’est de répondre à cet affront. C’est de prouver aux autres, aux amies, à la famille qu’elles aussi, elles peuvent aussi se marier. Certains d’entre elles savent pertinemment que celui qu’elles ont choisi d’épouser va les tromper ou peut-être les trompe déjà dans la période des fiançailles, mais se marient quand même.

Vous retrouvez-vous dans ce qui vient d’être décrit ?

Cette attitude traduit un manque d’assurance par rapport à sa valeur. Satan utilise toujours les gens pour nous lancer des affronts : « Si tu es quelqu’un, fais ceci ou cela ». Satan utilise toujours des gens pour questionner notre identité. Mais quand on est sûr de soi, l’opinion des autres importe finalement peu car on est plutôt confiant, heureux d’être ce qu’on est. Quand on est sûr de soi, on est détendu, on n’a rien à prouver aux autres.

Si vous avez besoin que les gens parlent en bien de vous, si lorsqu’on parle mal de vous cela vous affecte, alors c’est le signe d’une méconnaissance de votre identité véritable. Vous ne mesurez pas à quel point vous êtes rare et cher. Du coup, vous risquez de vous brader moins cher à qui voudrait bien vous épouser.

Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. (Matthieu 7 :6)

Si vous vous bradez moins cher, les gens finiront par vous traiter en fonction de la manière dont vous vous traitez vous-mêmes ! En effet, on a tendance à respecter ceux qui se respectent. De même, on a tendance à brader, à dévaloriser, à banaliser et à mépriser,  ceux qui se banalisent eux-mêmes. Exemple : Peu de gens valorisent et respectent les clochards. Pourquoi ? A leur apparence, à leur attitude on voit qu’ils n’ont pas une haute opinion d’eux-mêmes.

Vouloir prouver quelque chose aux gens est la preuve qu’il nous manque l’estime de soi. Or la loi de l’attraction dit que l’on attire toujours à soi les gens qui sont en harmonie avec nos pensées dominantes (le fameux qui s’assemble se ressemble).

Conseil : Si vous n’êtes pas encore mariée et vous savez que vous avez une mauvaise opinion de vous-même, ne soyez pas pressée de vous marier, ne choisissez personne. Autrement, vous choisirez quelqu’un qui va vous mépriser ou vous banaliser. Travaillez d’abord à asseoir l’identité de Christ en vous. Puis vous attirerez la bonne personne.

Ce qui est terrible, c’est qu’il y a des gens qui ont choisi et se sont mariés des personnes blessées ou mal intérieurement parce qu’ils étaient eux-mêmes mal intérieurement à cette période-là de leur vie. Le problème, c’est que le jour où leur âme est restaurée par Dieu, ils constatent un déphasage total avec la personne qu’ils ont épousée et ont finalement du mal à vivre ensemble.

Si vous êtes déjà marié et que vous vous retrouvez dans ce qui vient d’être décrit, vraiment, que la grâce de Dieu surabonde dans votre foyer, et que Dieu restaure votre foyer au nom de Jésus !

Quand Dieu n’a pas béni un mariage, même si les pasteurs le bénissent, rien ne se passe ! La fin vaut mieux que le commencement ! Un mariage heureux et épanoui ne dépend ni de la salle, ni du repas, ni de la voiture du jour mariage, ni du prix de la robe… Pour avoir un mariage heureux et épanoui, il est important de bien connaitre son identité et sa valeur.

Bénédictions en Christ !

Siesha


Avez-vous reçu Jésus-Christ, Le merveilleux Sauveur des hommes dans votre vie ? Si votre réponse est non, alors cliquez sur ce lien pour découvrir comment le rencontrer et expérimenter une transformation radicale de votre vie.

Laisser un commentaire