Relations:11 habitudes qui coûtent cher…

Article rédigé par Hermann H. Cakpo extrait du site : http://hcmagazines.com/2016/07/02/11-habitudes-prises-entre-20-et-40-ans-qui-coutent-tres-cheres-plus-tard/

 

Le principe est simple et je me plais souvent à le rappeler : « Dans la vie il y a deux cas : soit vous payez maintenant et vous vous égayez plus tard ou vous vous égayez maintenant (sans insouciance) et vous payez plus tard. Dans les deux cas, vous allez vous égayer et vous allez devoir payer. C’est vous qui choisissez ».

L’intervalle de notre vie qui se situe entre 20 et 40 ans se trouve être celle où nous sommes supposés entrer dans l’âge adulte…Mieux, c’est l’âge d’or et l’âge critique où nous avons la possibilité de prendre notre vie et notre carrière en main et en faire un chef d’œuvre. Mais c’est ce créneau que nous négligeons souvent et le prix que nous sommes appelés à payer est très chers.

Peut-être manquons-nous de faire attention à la prise des habitudes suivantes parce que nous ne savons pas quelles peuvent être les conséquences plus tard ? Peut-être ! Mais comme le bon moment pour planter un arbre, c’est il y a 20 ans sinon maintenant, je me suis dit qu’attirer notre attention sur le risque de prendre les habitudes suivantes pourraient aider bon nombre à commencer à faire attention.

N’allez pas penser que je suis parfait et impeccable sur ces points…Au contraire…Par contre, j’ai décidé de faire très attention désormais. Peut-être que vous devriez faire attention à ne pas cumuler les habitudes suivantes ?

  1. Passer de longues heures devant le poste téléviseur, l’ordinateur, le Smartphone, les jeux vidéos…

L’habitude est une seconde nature. Non ? Le fait de passer beaucoup de temps devant le poste téléviseur, votre Smartphone ou les jeux vidéo ne constituent peut-être pas une mauvaise chose en soi. C’est le pli que vous prenez et dont vous aurez du mal à vous passer qui est le problème.

Peut-être qu’au moment où vous n’avez pas des responsabilités et des pressions familiales, vous pouvez vous permettre de vous accrocher à vos gadgets. Mais comme ce n’est pas ce qu’un décideur, un entrepreneur, un haut cadre, un père ou une mère de famille responsable est appelé à faire, ne prenez pas le mauvais pli maintenant. Vous aurez du mal à vous en passer plus tard. Mettez-vous la pression maintenant et quittez dans ça comme on dit en Côte d’Ivoire.

Concentrez-vous à faire maintenant ce que vous sera appelé à faire lorsque vous serez un décideur, un entrepreneur, un haut cadre, un père ou une mère de famille responsable parce que vous savez pourquoi ? On devient ce qu’on a passé son temps à faire la plupart du temps. Si vous ne vous habituez pas à faire ce que vous serez obligés de faire demain, vous aurez du mal.

  1. Ne pas apprendre à mener une vie intérieure et à maîtriser ses émotions

Fougueux ? Démocrates ?  Vous avez envie de faire les choses et mener votre vie comme vous l’entendez ? Rien ne garantira autant votre succès fulgurant que votre capacité à faire ce qui est bon pour vous, ce qui correspond à vos aspirations profondes et ce qui vous permettra de devenir le meilleur de vous-mêmes.

Maintenant,  il y a la fougue et la fureur, la contenance et la capacité à contrôler ses émotions et à mûrir à partir de l’intérieur. Votre capacité à maîtriser vos émotions, à prendre du recul et à vous poser assez tôt les bonnes questions vous aidera et vous amènera à ne pas opérer des choix émotionnels et non mûris que vous regretterez plus tard. Alors apprenez dès maintenant à penser et à vous comporter correctement lorsque vous êtes sous pression car c’est votre attitude qui détermine votre altitude.

Beaucoup de gens pensent qu’ils vont finir par devenir sage avec l’âge mais très souvent l’âge passe et ils ne sont pas devenus sages parce qu’ils n’ont rien fait pour mûrir et s’assagir le long du chemin. Ne laissez pas cela vous arriver.

  1. Ne pas faire attention à notre réputation et aux valeurs morales

J’ai appris à mes dépens qu’il vaut mieux se mettre très tôt la pression pour respecter les valeurs morales de l’intégrité, du respect des engagements, de la réciprocité (ne fais pas à l’autre ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse) et de l’amour mutuel.  Le défi lorsque vous négligez ces valeurs, c’est que vous vous forgez une mauvaise réputation et vous vous rendez compte très vite qu’il y a très peu de gens qui vous font confiance…parce que justement votre mauvaise réputation vous a précédé.

Si une fois que vous aurez 45 ans ou plus, vous aimeriez que quelqu’un dise : « Je connais XYZ depuis 25 ans…Quand il/elle te dit une chose, tu peux compter avec », c’est maintenant que vous devez faire attention. Bien sûr que ce n’est pas facile mais ça coûte très cher plus tard alors il ne faut pas que le fait que ce soit difficile soit votre seule excuse. Imposez-vous de devenir la personne la plus correcte et la plus intègre que vous connaissez.

  1. Abuser de l’alcool, des drogues, de la cigarette et du sexe

Ce n’est pas parce que l’alcool va fragiliser votre foi, vous pousser à de mauvaises fréquentations , ni parce que la cigarette va abîmer vos poumons et vous enlever votre fraîcheur et votre jeunesse.

Ces substances constituent des excitants qui peuvent vous aider à vous détendre et à « vous sentir bien dans votre peau ». Le défi, c’est qu’elles peuvent vous abandonner très vite si vous ne tombez pas dans une addiction incontrôlée qui ruine discrètement votre vie.

Rien ne vous donnera autant la vraie joie de vie que votre capacité à maîtriser vos pulsions et à créer votre joie de vivre et votre bonheur à partir de l’intérieur et vous n’avez pas besoin d’attendre les prêches d’un pasteur, d’un imam ni d’un spirituel pendant votre cure de désintoxication avant de vous en rendre compte.

  1. Ne pas faire attention à ce que nous mangeons

D’accord ! Vous avez certainement appris d’Hippocrate que notre aliment est notre médicament.

Beaucoup de gens sont obligés de se voir priver de leurs mets préférés à 50 ans ou 65 ans (pour ceux qui tiennent bon) parce qu’ils ont abusé de certains mets lorsqu’ils avaient entre 20 ans et 40 ans.

S’il y a des membres de votre famille qui ont le diabète, faites vraiment attention à votre alimentation et si possible, faites attention comme si vous aviez le diabète parce que c’est très difficile plus tard lorsqu’on doit radicalement changer ses habitudes alimentaires parce qu’on n’a plus le choix.

Même si vous n’avez pas de diabétique dans votre famille, faites attention maintenant que vous avez le choix.

  1. Ne pas pratiquer d’exercices sportifs et ne pas faire attention à sa tension artérielle

Comme le dit Robert Kiyozaki, il est vraiment regrettable que nous passions notre vie  entre 20 ans et 40 ans à ruiner notre santé pour gagner de l’argent et lorsque nous avons 50 ans, nous utilisons l’argent gagné pour acheter de la santé. Cela ressemble bien à un petit marché de dupe.

Ne pensez pas que vous êtes en bonne santé, que tout est OK. 25% de ceux qui font un AVC n’avaient  jamais  eu aucune anomalie auparavant. Et l’hypertension n’est plus la maladie des quarantenaires ni des cinquantenaires. Prenez de bonnes habitudes alimentaires et surtout faites le sport (1 à 3 fois par semaine et pendant 1h30 environ). C’est le prix à payer maintenant pour jouir d’une certaine solidité dans quelques années.

La suite ici : http://hcmagazines.com/2016/07/02/11-habitudes-prises-entre-20-et-40-ans-qui-coutent-tres-cheres-plus-tard/

Laisser un commentaire