La pensée biblique sur les relations amoureuses-#PasteurChadrackMULUME


SÉMINAIRE BIBLIQUE – JOUR 1

Introduction
Le mariage a été institué par Dieu avant même que le péché soit entré dans le monde.
Dieu lui-même a pris l’initiative, et a dit en Genèse 2:18 : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferais une aide qui lui corresponde ».
Nous pouvons être sûr que la femme qu’Il a faite pour Adam était ce qui lui correspondait parfaitement dans les trois parties de l’être humain : esprit, âme et corps (1 Thes. 5:23).
Dans Sa sagesse, Il les a créés mâle et femelle, et Il les a faits différents mais parfaitement complémentaire l’un à l’autre.
Nous vivons aujourd’hui dans un monde qui met de plus en plus de côté les normes que Dieu a données pour le mariage.
Le désir de Dieu était de nous aider à comprendre quelque chose de Son merveilleux plan pour Christ et l’Église, Son épouse.
Satan qui est l’ennemi de Dieu a fait tout son possible pour ruiner les mariages et les familles une institution et un don de la part de Dieu.
Ce séminaire a pour but d’attirer l’attention en ramenant à la Bible, loin des pratiques et des normes qu’on trouve dans le monde qui nous entoure.
Dieu n’a pas changé. Ce qu’Il a donné à Adam, c’est ce qu’Il désire nous donner, si nous Le laissons faire.
Il avait seulement le meilleur pour Adam, et Il l’a pareillement pour vous, si vous êtes encore célibataire seulement le meilleur.
Choisir un conjoint de mariage est la deuxième décision importante que nous faisons dans nos vies.
La première est la décision d’accepter le Seigneur Jésus comme notre Seigneur et Sauveur personnel une décision ayant des conséquences éternelles.
La décision de choisir le bon conjoint de mariage est pour toute la vie sur la terre ; elle vient juste en second.
Le Seigneur désire vous bénir dans votre vie, Il ne désire pas vous donner du second choix, mais le meilleur.
Il connaît l’avenir ; Il nous a tous faits, et si nous Le laissons nous montrer le conjoint de mariage qu’Il a fait pour nous, ce sera le mieux quoi que soit ce que l’avenir nous réserve.
Dieu veuille nous aider à suivre Ses normes à Lui, parce que ce sera un chemin de bénédictions
Nous faisons bien d’écouter ce que Dieu dit dans Sa Parole.
Il peut bien se faire que les déclarations de Dieu ne nous paraissent guère populaires ni opportunes, j’en suis persuadé.
La mesure divine ne correspond certainement pas aux jugements de valeur courants des gens auxquels nous avons à faire quotidiennement.
Pour beaucoup, le mariage est devenu une sorte de modèle d’enclos, ou l’une des différentes formes possibles de vie commune pour un homme et une femme.
Le choix d’un conjoint se fait souvent tout à fait autrement que ce que Dieu voudrait, mais cela ne change rien du tout au fait que Dieu nous dit la vérité.  Il ne peut y avoir qu’une norme pour notre conduite : c’est la Parole de Dieu.
L’amour naturel et le mariage sont des dons de Dieu.  Il nous les a donnés pour notre bénédiction et dans notre intérêt. Vis-à-vis de cela, nous avons simplement à nous comporter correctement et de manière responsable.
Dieu voudrait nous rendre heureux ; Il n’est pas un trouble-fête. Il connaît nos aspirations à la sécurité, à la sûreté, à la confiance. Dieu voudrait satisfaire ces aspirations. Il veut nous montrer un bon chemin dans un mariage heureux. Il voudrait que nous soyons heureux et préservés.
La vie commune de deux personnes dans le mariage est un don de Dieu, avec lequel nous devons nous comporter de manière responsable.
Si nous faisons un mauvais usage de ce don de Dieu, et que dès le début nous faisons des fautes cruciales, ne nous étonnons pas si le mariage ne prend pas une bonne orientation.  Dieu nous a communiqué dans la Bible Ses pensées sur le choix du conjoint.
Il l’a fait d’abord pour que nous menions une vie de mariés heureux, et ensuite pour que nous soyons préservés de dommages.  Si nous prenons les pensées de Dieu au sérieux et que nous nous y conformons, Il nous bénira.
Si nous pensons malgré tout que nous savons mieux, ne nous étonnons pas si le mariage dérive. « L’amour rend aveugle » dit-on ; il y a du vrai là-dedans, bien qu’en général il ne s’agisse pas d’amour vrai, mais de l’état amoureux. Quand on est justement déjà immergé jusqu’aux oreilles dans ce genre d’amour, est-on en mesure d’écouter ? Nous voulons malgré tout attirer l’attention sur ce que Dieu dit.
Le bonheur dans le mariage est quelque chose qui ne se met pas en place automatiquement, même pas quand ce sont deux chrétiens qui se marient.
Dans le mariage, Dieu nous a donné un don parfait, mais Il rattache ce don à notre responsabilité. Il arrivera ce que nous en faisons.
Avant de parler de la pensée Biblique sur le choix de conjoint, j’aimerais donner quelques mauvaises raisons pour chercher un conjoint :
1. Vous pouvez vous marier pour des «raisons de sécurité»… vouloir être aimé et dorloté.
2. Vous pouvez aussi vous marier par pur égoïsme. Vous pouvez vouloir une esclave – une bonne à temps complet -quelqu’un qui entretienne votre maison, qui ramasse vos vêtements, qui cuisine pour vous – ces sortes de choses.
3. Vous pouvez également vous marier parce que vous voulez une reine de beauté que vous pouvez montrer, emmener partout et étaler, comme vous le feriez pour votre voiture neuve. Cela est une extension de l’amour de soi. Cette reine de beauté est la réflexion d’un homme et de son ego.
4. Ou vous pouvez vous marier par convoitise, pour satisfaire votre appétit sexuel.
5. Vous pouvez même vous marier parce que vous vous sentez coupables et parce que vous avez eu des relations sexuelles pré maritales.
6. Vous pouvez vous marier par orgueil. vous pouvez vous marier parce que tous vos copains se marient, et que vous ne voulez pas que l’on pense que vous êtes l’un de ces «drôles de gars».
7. Ou vous pouvez vous marier par vengeance. Vous aviez « une petite amie »  vous étiez amoureux l’un de l’autre. Elle vous rejette, et vous dites : «Je vais lui montrer». Et vous partez et épousez la première fille qui dit oui. Cela prouve à votre ancienne amie que personne ne vous rejette.
8. Vous pouvez vous marier par crainte. Vous pouvez craindre d’être seul ou craindre la critique ou le ridicule, craindre de ne pas être aimé ou craindre ce que pensent les gens. Vous pouvez même avoir peur de vos propres sentiments.
9. Ou vous pouvez vous marier par apitoiement sur vous-même.  » Pauvre de moi, personne ne se soucie de moi, alors je vais simplement me marier « . Vous avez vraiment des problèmes !
10. Par pitié pour une personne, que l’on souhaite aider, et l’on est certain qu’en se mariant, on l’aidera à aller mieux.
Que Dieu vous bénisse abondamment à demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s